Comment avoir un cheval plus réactif à l’obstacle ?

Le cheval de concours de saut d’obstacles, doit réunir plusieurs qualités telles que la franchise, la générosité, le respect, la qualité du geste, la force l’équilibre…

Et entre autres la réactivité !

Je ne parle pas ici de réactivité aux aides du cavalier car cette qualité est indispensable à toutes les disciplines équestres, et toutes les activités menées avec un cheval, que cela soit monté ou à pied.

Mais plus de sa rapidité à mettre à place les différents gestes nécessaire à sauter un obstacle. Nous parlons plus communement de sa rapidité à monter son avant-main.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pourquoi perfectionner la réactivité de mon cheval ?

Comme nous l’avons dit, la réactivité désigne généralement les reflexes, la rapidité de l’avant-main à monter pour sauter un obstacle.

Il s’agit du geste des antérieurs-genoux-épaules-garrot qu’il convient de perfectionner lorsque nous souhaitons perfectionner la réactivité de notre cheval.

L’intérêt de faire progresser notre cheval dans ce domaine est non seulement d’améliorer son geste de devant, mais également lui permettre de se sortir plus facilement de situations délicates…sans faute !

Les abords trop proches de l’obstacles, les lignes ou combinaisons courtes, les sauts à une vitesse élevée pour un barrage sont autant de situations lors desquelles votre cheval devra mettre très rapidement sa gestuelle en place pour sauter sans faire faute, en particulier devant, en montant.

Bien entendu, outre l’intérêt d’avoir plus de chance de réussir ses parcours sans faute, ces exercices améliorant la réactivité vont grandement participer à travailler d’autres points essentiels dans l’entraînement de notre cheval:

  • Développement des réflexes
  • Amélioration de la proprioception
  • Développement de la force
  • Amélioration de la tonicité
  • Développement de la souplesse

Quels exercices pour améliorer la réactivité ?

L’ensemble des exercices de mécanisation vont contribuer à perfectionner la réactivité de votre cheval.

Ces lignes de gymnastique développent particulièrement bien la souplesse de la ligne du dessus des chevaux, améliorent le geste et la confiance. L’enchaînement de plusieurs petits sauts rapprochés est donc aussi le meilleur moyen pour améliorer la réactivité et les reflexes de votre cheval.

La disposition des obstacles pour une mécanisation est quasiment infinie, et votre imagination pourra être sans limite, cependant voici quelques idées d’exercices permettant de réellement mettre l’accent sur le travail des reflexes et de la réactivité de votre cheval, en sollicitant particulièrement la montée des antérieurs.

Les barres au sol au galop

Cet exercice est très bien pour commencer à améliorer la réactivité de votre cheval qui devra bien marquer les foulées pour passer les barres, en « frappant » le sol avec ses antérieurs devant chaque barre.

Vous pouvez placer une série de 3 à 5 barres au sol, à une distance de 3 mètres (à adapter en fonction de votre cheval) et passer ce dispositif deux – trois fois par séance à chaque main.

Les résultats seront plus profitables que beaucoup de passages une fois par semaine…

Cet exercice est également bénéfique pour bien d’autres choses qui seront détaillées dans un article spécial sur cet exercice.

Les sauts de puce

Les sauts de puce sont la suite logique du travail sur les barres au galop, il s’agit tout simplement de surélever vos barres au sol pour les transformer en cavaletti.

Pour les premières fois, je recommande de ne pas dépasser 50cm de hauteur, d’espacer les cavaletti un peu plus que ne l’étaient les barres au sol (3m20 par exemple) ET de ne mettre que deux cavaletti.

Plus tard quand votre cheval aura l’habitude vous pourrez mettre 3, 4 voire 5 cavaletti en sauts de puce.

Cet exercice est à mon sens le meilleur pour atteindre notre objectif: améliorer la réactivité de son notre cheval.

Le cheval va gagner en rebond, en tonicité, en souplesse, en rapidité d’éxécution, en frappe… et en réactivité !

Là encore, plutôt qu’une « grosse » séance par semaine, préférez faire un ou deux passages à chaque main, deux voire trois par semaine en l’incluant dans votre travail sur le plat.

Les oiseaux

Un dernier exercice, d’une liste non exhaustive, très efficace pour améliorer la réactivité de l’aant-main, est de positionner sur un vertical des barres en « V » ou oiseaux.

Cet élément va réellement inviter le cheval à monter vite et plus haut ses genoux, épaules, garrot.

Vous pouvez travailler cet exercice sur un vertical isolé, ou plutôt sur une ligne si votre cheval à l’habitude, comme je vous le montre dans cette vidéo:

Il s’agit d’une de mes toutes premières vidéos soyez indulgents lol

Par contre, ne sous-estimez pas l’effort demandé par ce dispositif, et veillez à rester sur des hauteurs plus basses que la hauteur confort pour votre cheval !

Conclusion

Tous les chevaux ont besoin de parfaire leur technique à l’obstacle et de toujours plus encore perfectionner leur geste et développer leur réactivité.

Ces trois exercices seront une base pour les faire progresser, vous pourrez également en trouver beaucoup plus encore dans mon livre:

GRATUIT

Améliorer le geste et optimiser le contrôle à l’obstacle

Le geste du cheval à l’obstacle est une priorité à travailler dans le but d’améliorer sa souplesse, son agilité et sa force. Mais sans contrôle, facile et fluide rien n’est possible en CSO. Je vous propose 10 exercices pour perfectionner ces notions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :