Mon cheval accélère à l’obstacle: l’exercice parfait!

Beaucoup de cavaliers de CSO rencontrent cette problématique du cheval qui manque de calme, de contrôle, et qui accélère devant les obstacles.

Certains sont pris par leur force et ont au fur et à mesure du mal à se « recomposer » entre les obstacles, d’autres vont peu à peu perdre en équilibre, se mettre sur les épaules et forcer contre la main pour « courrir » vers l’obstacle suivant, et d’autres encore vont « chauffer », stresser, s’exciter, et se dépêcher d’en finir en accélérant pour se retrouver vite fait bien fait de l’autre côté…

Même si ce défaut, d’accélérer devant les obstacles est très courant (hélas), il n’en est pas pour autant une fatalité, rien n’est fatalité avec les chevaux, il suffit juste de se mettre au travail.

Je vous propose de découvrir un exercice de base, sur des barres au sol, qui devrait rapidement vous permettre de réels progrès:

Un exercice idéal pour les chevaux qui accélèrent

Le dispositif:

Le dispositif est composé d’une série de 3 à 4 barres au sol, espacées chacune de 3 mètres qui seront à passer au galop, puis 20 mètres plus loin, en ligne droite une nouvelle série de 3 à 4 barres au sol, espacées de 1m20 les unes des autres, qui seront à passer au trot.

L’exercice:

L’exercice consiste à passer la première série de barres au galop, dans le calme, en conservant le contrôle, la rectitude et la décontraction, puis de demander une transition vers le trot, de manière fluide pour passer les barres au sol au trot, calmement, avec un cheval qui prend son temps pour enjamber les barres.

Schéma du dispositif:

Pourquoi cet exercice va faire progresser le cheval qui accélère devant les obstacles ?

Objectif N°1:

Le premier objectif de cet exercice est de « caler » le cheval dans les barres au sol au galop. Pour être à l’aise, il ne devra ni courrir, ni augmenter son amplitude. Il devra donc conserver une certaine régularité (cadence, amplitude,vitesse), ce qui sera au fur et à mesure des passages accentuer par sa capacité à anticiper la transition au trot.

Nous avons tendance, en équitation (surtout théorique) à condamner la qualité du cheval à anticiper nos demandes, alors qu’en réalité, elle nous est souvent très utile, elle est de toute manière une qualité indispensable à la progression du cheval.

Objectif N°2:

Dans un second temps, nous allons pouvoir améliorer l’équilibre de notre cheval. Toujours à force de répétition, le cheval rentrera avec un équilibre plus montant dans ces barres au sol au galop, se préparant de lui même à cette transition au trot entre les deux séries de barres au sol.

Cet équilibre montant pourra être exploité lors du passage des barres au sol au trot, entraînant toujours plus d’aisance au mouvement des épaules et à la poussée des postérieurs sur ces barres au trot.

Si besoin, pour aller plus loin encore, vous pourrez en plus demander une transition au pas, voire un arrêt après cette série de barres.

Objectif N°3:

En faire le moins possible ! Lorsque votre cheval commencera à bien travailler dans l’exercice, concentrez vous à réduire l’intensité de vos demandes, tout en attendant autant de réponse de sa part.

C’est tout simplement ce qui s’apelle « affiner ses aides », et cela ne vous sera possible que lorque votre cheval se prendra en charge, et réalisera l’exercice de lui même…

Cela surtout un excellent moyen de vous rendre compte qu’il n’accélère pas, ou plus, voire même qu’il commence à prendre son temps !!!

LA FORMATION TDSE !!

Comment vérifier que le cheval qui accélère devant les obstacles a bien progresser ?

Pour aller plus loin avec cet exercice:

Si vous pensez que votre cheval à bien progresser, qu’il attend, ou commence à attendre dans le calme ses barres au trot, que la transition est facile et fluide, vous pourrez corser un peu l’exercice:

Abordez en premier les barres au trot, puis délicatement demander un départ au galop pour passer les barres à 3 mètres.

Votre cheval doit rester calme, et ne pas foncer pour s’en débarasser. Si jamais cela n’était pas le cas, vous pourrez soit demander une transition au trot ou au pas juste après le passage des barres au galop, soit revenir en arrière et peaufiner encore quelques temps l’exercice dans le sens galop-trot…

Commencer à transposer à l’obstacle:

Si tous les feux sont au vert, il ne vous restera plus qu’à commencer à transposer cet apprentissage sur les obstacles…

Je vous propose de découvrir d’autres exercices spécifiques à cette problématique dans d’autres articles du blog, mais également dans mon livre présentant mes 42 exercices préférés (il y en a plus en réalité !!)

Cliquez sur l’image

GRATUIT

Améliorer le geste et optimiser le contrôle à l’obstacle

Le geste du cheval à l’obstacle est une priorité à travailler dans le but d’améliorer sa souplesse, son agilité et sa force. Mais sans contrôle, facile et fluide rien n’est possible en CSO. Je vous propose 10 exercices pour perfectionner ces notions.

Les 3 piliers de la décontraction et la légèreté

Une relation harmnieuse avec son cheval passe par une équitation et une communication simple et respectueuse. C’est pourquoi nous recherchons sans cesse la décontraction du cheval et la légèreté de nos actions. Dans ce guide je vous dévoile les trois piliers de notre méthode et notre philosophie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :